Et si...

← Retour au journal

septembre 2018

La maladie...

La maladie c'est un truc qu'on évite, une idée qui consume, un instruments de torture. La maladie c'est un destin qui change et une certitude qu'un jour tout prendra fin ! C'est comme ça on n'y peux rien. (...)

Longue nuit...

Je n'ai pas pu fermé l'œil de la nuit. L' entendre faire des allers-retours jusqu'au toilette pour vomir alors qu'elle n'a pas grand chose dans l'estomac m'a angoissée. Je sais que les jours à venir vont être éprouvant pour elle autant que pour moi mais je vais devoir être forte. Je veux qu'elle sache qu'elle peux compter sur moi même si elle n'aime pas se montrer aussi faibles. Elle a peur de perdre sa dignité trop fier pour dire qu'elle souffre. Je suis sûr que le futur lui fait peur, mais eux aussi sont terrifiés. Alors on évite le sujet qui n'existe pas encore et qui malgré (...)

Le temps d'une pause...

J'ai appris hier soir que P allait nous quitté. Je crois qu'il a fait le bon choix. Que j'aimerai faire la même chose et prendre de la distance avec mon environnement. Pourquoi n'y a t'il pas un bouton pause ? Juste le temps d'un souffle, prendre conscience de ce qui est important pour nous. Tout va tellement vite, beaucoup trop vite pour que mon esprit est le temps d'assimiler quoi que ce soit. J'en ai la tête qui tourne. Je vais continué d'avancer à mon rythme même si cela ne plaît guère de toute façon je suis incapable d'être autre chose que ce que je suis, ni de qui je suis.... (...)